Cibersalles : l’espagnol à Versailles
Académie
Accueil > Agenda culturel > L’Espagne s’invite au Musée de Victor Hugo à Paris, une expo à ne pas manquer (...)

L’Espagne s’invite au Musée de Victor Hugo à Paris, une expo à ne pas manquer !

mardi 4 juillet 2017, par Gaëlle Jouet, Karyne Florid Gasparini, Laura NAVARRO

Samedi 02 juillet, un groupe de formateurs d’espagnol de Cibersalles a visité cette charmante exposition qui a retenu toute notre attention. Nous vous invitons à découvrir la maison de Victor Hugo, l’exposition des costumes traditionnelles espagnols ainsi que les gravures de Goya.
Nous vous proposons quelques pistes d’exploitation pédagogiques, à la rentrée vous serez à temps pour y emmener vos élèves !

Du 21 juin au 24 septembre 2017

Exposition organisée avec la participation exceptionnelle du Museo del Traje à Madrid.
“La Maison de l’écrivain français le plus hispanophile, Victor Hugo, accueille un remarquable ensemble de costumes traditionnels espagnols issu des collections du Museo del Traje, le Musée du Costume et du Patrimoine ethnologique à Madrid. Cette exposition à la Maison Victor Hugo fait partie de la Saison Espagnole du Palais Galliera. Cette saison a débuté avec « Balenciaga, l’oeuvre au noir » au musée Bourdelle (8 mars - 16 juillet 2017) et se clôturera avec la première rétrospective parisienne consacrée à Mariano Fortuny au Palais Galliera (4 octobre – 7 janvier 2018).
En écho à l’exposition Costumes espagnols entre ombre et lumière qu’elle accueille au 1er étage, la Maison de Victor Hugo tenait à mettre l’accent, dans l’appartement du poète au 2e étage, sur les liens puissants qui l’ont uni à l’Espagne dès son enfance.
Aussi a-t-elle aménagé à travers l’appartement un parcours spécial autour d’œuvres des collections auxquelles sont venues s’ajouter des gravures de Goya et Delacroix prêtées par les musées du Petit Palais à Paris et par le musée Goya à Castres, ainsi qu’une peinture prêtée par le musée des châteaux de Versailles et de Trianon, le portrait de l’Infante Marguerite d’après Velásquez.
Dans l’escalier qui mène à son appartement - qu’il choisit en 1832 parce qu’il lui rappelait le Palais Masserano dans lequel il avait vécu enfant à Madrid -, ses drames espagnols Hernani et Ruy Blas sont évoqués à travers les photographies d’acteurs qui en ont incarné les personnages et de décors qui ont été imaginés pour leur mise en scène”.
http://maisonsvictorhugo.paris.fr/fr/expositions/souvenirs-despagne

Exploitations pédagogiques

Exemple de travail collaboratif réalisé lors d’un projet COMENIUS. Les élèves devaient effectuer une recherche du “traje tradicional regional”, gastronomie et fête traditionnel de chaque région.
http://www.iesmachado.net/web%20insti/ense/doc/comenius/El%20folklore%20de%20Espana.pdf

  • b) Au lycée :

Notion “Lieu et formes du pouvoir,” travail interdisciplinaire
« Goya et Victor Hugo toujours d’actualité ? »
Los caprichos de Goya
http://www.realacademiabellasartessanfernando.com/es/goya/goya-en-la-calcografia-nacional/caprichos/
https://www.youtube.com/watch?v=LFNrzYa3uk8

A la suite de la visite de l’exposition, consigne
“Elige un grabado que te guste y explica que quiso denunciar Goya”

Notion "Espaces et échanges"
« Victor Hugo en Espagne et Francisco Goya en France : voyages inversés »

  • c) Au collège, EPI “Victor Hugo et l’Espagne”
    Etude de l’oeuvre de Ruy Blas en français et en espagnol les Scènes de la vie à la Cour inspirées par les tableaux de Velázquez.

Mettre en perspective
El retrato de la infanta Margarita (dans la salle centrale), le poème de Victor Hugo (à côté du tableau) et le célèbre poème d’Antonio Machado « La infanta Margarita » (Apolo 1910) https://www.youtube.com/watch?v=b3-64XjHtrU


info portfolio


Site académique d'espagnol
Responsable éditorial : M. Daniel Filâtre, recteur de l'académie - Responsable de la rédaction : Beatriz BELOQUI
Webmestre : Julien ELMERRE